Choisir une pompe à chaleur adaptée : comment s’y prendre ?

Choisir une pompe à chaleur adaptée : comment s’y prendre ?

Les pompes à chaleur sont des éléments essentiels dans chaque foyer, car c’est grâce à elles qu’il est possible de les chauffer et de vivre confortablement. De plus, elles permettent de réaliser des économies très intéressantes.

Toutefois, il est important de bien choisir sa pompe à chaleur en fonction de plusieurs critères. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir à ce propos !

Quels sont les différents types de pompe à chaleur ?

Avant d’envisager l’installation d’une pompe à chaleur chez soi, il est tout d’abord important de savoir qu’il en existe plusieurs types, ce qui est une information essentielle pour faire le meilleur choix. Parmi eux, il est possible de citer :

  • Les pompes à chaleur aérothermiques ;
  • Les pompes à chaleur géothermiques ;
  • Les pompes à chaleur hydrothermiques ;
  • Les pompes à chaleur hybrides.

Ces PAC sont catégorisées ainsi selon leur type de fonctionnement, mais aussi le type d’énergie qu’elles consomment. Quoi qu’il en soit, si vous êtes à la recherche d’un bon produit et d’une installation en bonne et due forme faite par des professionnels compétents, rendez-vous sur thermiconfort.

Quels conseils pour mieux choisir une pompe à chaleur adaptée ?

À présent que vous connaissez les différents types de pompe à chaleur, il est temps de passer aux autres critères de choix. Parmi eux, il est possible de citer en premier lieu le dimensionnement de la PAC qui joue un rôle primordial.

Il faut y accorder toute l’attention nécessaire afin de bénéficier d’un avantage aussi bien en matière de confort que d’économies et d’impact carbone. De ce fait, il faut garder en tête que pour éviter de se tromper, une pompe à chaleur doit avoir une puissance égale à environ 80% des déperditions d’un foyer.

C’est ainsi qu’il est possible d’éviter de surdimensionner une PAC et d’en apercevoir les mauvais côtés. Aussi, en choisissant une pompe à chaleur, il est nécessaire de prêter attention à ses performances. Pour ce faire, il est important de vérifier le coefficient de performance (COP) de la pompe. Cependant, il faut savoir que ce coefficient n’est pas le plus idéal pour la comparaison des PAC, surtout si elles n’ont pas le même type de fonctionnement. C’est la raison pour laquelle il existe un autre coefficient : le COPA, aussi connu sous le nom de COP saisonnier. Il permet d’obtenir une évaluation plus fine des pompes à chaleur, car il s’agit d’une évaluation des performances sur toute une saison de chauffe, ce qui est bien plus précis.

Francis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.